Togo : Face à Betty, Pascal Bodjona sort blanchi par la justice

0
317
Photo: Pscal Bodjona

L’accusation portée contre l’ancien ministre Pascal Akoussoulelou Bodjona a été jugée irrecevable et donc rejetée par la justice togolaise.

En effet, c’est une affaire de dénomination d’association qui a encore une fois amené l’ancien bras droit de Faure Gnassingbé devant la justice mardi à Lomé.

L’affaire remonte à l’annonce de la liste de candidature “ensemble pour le Togo”  (e-Togo) que Pascal Bodjona conduit pour les prochaines élections locales en vues dans le pays.

La plaignante dame Betty Chausson, responsable de la branche française de l’association “ensemble le Togo”, accusait Bodjona d’avoir usurpé le nom de son association et assigne le ministre en justice. Une démarche pourtant refusée par d’autres responsables de la même association.

Devant les magistrats de la haute chambre administrative mardi 4 juin 2019, c’est Pascal Bodjona qui va sortir blanchi dans cette affaire de plagia de slogan face à dame Betty qui lui déniait le droit de choisir “ensemble pour le Togo” comme dénomination pour son organisation.

La cour suprême de Lomé a simplement jugé irrecevable la plainte de l’association “ensemble le Togo” estimant que dame Betty n’avait pas qualité d’agir.

L’animal politique de Kouméa et sa suite peuvent donc crier fort “ensemble pour le Togo” lors des campagnes pour les prochaines élections communales sans semer la confusion dans la tête des membres de l’association “ensemble le Togo”.

La Rédaction    

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here