5ème Revue de l’Uemoa : le Togo booste ses performances et progresse de 7 places

0
213
Faure Gnassingbé et ses premiers collaborateurs récemment à Lomé

Incontestablement le Togo reste un pays de réformes.  Au titre de l’année 2019, pour le compte du volet politique de la revue annuelle des réformes politiques, programmes et projets communautaires dans l’espace de l’Union Economique et Monétaire Ouest africaine (UEMOA), des progrès considérables sont signalés au compteur du Togo. Le pays vient d’enregistrer une nouvelle performance dans la mise en œuvre des cent (113) réformes communautaires examinées dans les 3 domaines suivants : gouvernance économique et convergence, marché commun, politique sectorielle.

La 5ème revue de l’année 2019 révèle que l’état de mise en œuvre des réformes au Togo s’est sensiblement amélioré avec un taux d’application de l’ensemble des réformes se situant à 71 % d’application sur l’ensemble des réformes au titre de de l’année 2019 contre 64 % l’an dernier soit une progression de 7 points de pourcentage. Quant au taux de mise en œuvre des programmes il est de  67 % contre 57 % en 2018.

La réforme phare mise en œuvre, qui est au cœur de la gestion des finances publiques, est afférente à la gestion axée sur les résultats, notamment l’implémentation du budget programme qui est bien amorcée au Togo.

Gouvernance économique et convergence

Au titre de la gouvernance économique et convergence, 25 textes ont été évalués. Le taux moyen de leur mise en œuvre est de 73 % contre 56 % en 2018, soit une amélioration de 17 points de pourcentage. Ainsi 10 textes ont été appliqués 100 %.

Marché commun

Au titre du marché commun, l’évaluation a porté sur trente-neuf (39) textes avec un taux moyen de mise en œuvre stabilisé autour de 63 % entre 2018 et 2019. Ainsi 25 textes ont été appliqués à 100 %.

Réformes sectorielles

Au titre des réformes sectorielles, quarante-neuf (49) textes ont été évalués avec un taux de mise en œuvre qui passe de 73 % en 2018 à 77 % en 2019 soit une amélioration de 4 points de pourcentage. Ainsi, vingt-six textes ont été appliqués à 100 %.

Au total sur 113 textes évalués, 61 sont appliqués à 100 %, 36 sont partiellement appliqués et 16 ne sont et 16 ne sont appliqués.

La revue a également porté sur 14 programmes et projets communautaires en exécution au Togo totalisant un montant de 25,4 milliards de FCFA avec un taux de décaissement de 54,42 % et un indice de performance de 54 %.

L’objectif de la revue annuelle est de donner un coup d’accélérateur au rythme d’internationalisation des réformes. C’est un baromètre d’évaluation des actions u gouvernement. Avec un bon de 7 points le Togo s’en sort honoré.

La Rédaction

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here