Togo: Dernière minute, Agbéyomé Kodjo accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat

0
458

Des sérieux ennuis pèsent sur la tête de Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, le candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro arrivé en deuxième position selon les derniers résultats proclamés par la Cour constitutionnelle du Togo relativement aux élections présidentielles du 22 février dernier.

Agbéyomé Kodjo

Agbéyomé qui continue de contester les résultats du scrutin, réclamant la victoire vient d’être convoqué pour mercredi 11 mars au matin à l’Assemblée nationale. Il lui est reproché d’avoir nommé un premier ministre. En 2ème lieu, le pouvoir de Lomé ressuscite l’affaire des incendies des marchés de Lomé et Kara, le tout dans un document qui lui a été remis cet après-midi par un huissier .

En conférence de presse cette soirée du mardi 10 mars 2020, l’ancien président de l’assemblée nationale fait savoir qu’il est accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

Il précise que le sujeta fait l’objet d’une visite effectuée à son domicile en fin d’après-midi de ce mardi par un huissier qui était accompagné de plusieurs forces de l’ordre et de sécurité.

L’huissier a remis à l’ancien Premier ministre une assignation le convoquant pour mercredi matin à l’assemblée nationale.

« On m’accuse d’avoir repris les propos de Monseigneur Kpodzro, que j’ai nommé un premier ministre, que je me suis adressé à l’armée, que j’ai créé un site web et que tout cela est un trouble à l’ordre public », a-t-il partagé.

Il est à noter que l’ancien Premier ministre, Président du MPDD le Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) est député à l’Assemblée nationale.

Reporterdafrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here