Togo : Lutte contre les changements climatiques, le CEJUS opte pour la sensibilisation des collectivités

0
114

La Clinique d’Expertise Juridique et Sociale (CEJUS) a tenu une séance de sensibilisation vendredi à Lomé. La rencontre qui intervenait pour la cause de l’environnement s’était déroulée en présence de l’autorité administrative représentée par le ministre de l’environnement qui a ouvert les travaux.

Image: Autorités et participants avec le CEJUS

Les changements climatiques étaient le sujet ayant retenus l’attention des jeunes et des leaders traditionnels à travers le thème « les autorités locales et les changements climatiques ».

« Les changements climatiques constituent un réel défi pour les pays du monde et plus encore pour les pays les moins avancés dont le Togo. Les observations récentes du climat au Togo révèlent un réchauffement de 1°C par rapport à la période 1961-1985 avec des écarts annuels compris entre 0,7 et 1,2°C. Selon les projections climatiques, les températures moyennes atteindront plus de 4,5°C à l’horizon 2100 », a fait savoir David Wonou Oladokoun, ministre de l’environnement.

Conscient qu’ « au Togo le phénomène des réchauffements climatiques se manifeste ces dernières années par des irrégularités saisonnières, affectant sérieusement les différents secteurs d’activités ainsi que la santé publique, provoquant des inondations et autres dommages », il était question pour le CEJUS à travers cette initiative de penché spécifiquement sur « la légitimité des actions des autorités locales dans la lutte contre le changement climatique » ainsi que le rôle de ces derniers dans cette lutte.

En définitif, le CEJUS compte mètre ces acteurs à contribution en vue de limiter les dégâts liés aux changements climatiques au Togo.

« Nous avons tenu à faire cette conférence-débat parce que nous sommes conscients que les collectivités sont les réceptacles des catastrophes liées au changement climatique et que les autorités locales ont un rôle majeur à jouer pour la mobilisation des capacité dans la lutte contre les changements climatiques », a expliqué Komlan Kakéssiwa Directeur administratif et financier du CEJUS.

Reporterdafrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here