Togo : L’ ancien président de l’assemblée nationale Agbéyomé Kodjo vient de perdre son immunité parlementaire

0
692

Gabriel Agbéyomé est-il en route vers la prison ? Les députés togolais réunis en séance plénière ce lundi ont procédé à la levée de son immunité parlementaire conformément au règlement intérieur en vigueur de l’assemblée nationale.

Photo

  

Le sujet occupe les esprits au Togo au lendemain de la proclamation des résultats de la présidentielle du 22 février dernier.

Ces résultats qui donnaient Faure Gnassingbé, candidat du parti au pouvoir vainqueur du scrutin, souffrent jusqu à ce jour de la contestation du candidat Gabriel Agbéyomé Kodjo de la dynamique Kpodzro qui se réclame la victoire et nomme un premier ministre.

Réunis en plénière ce lundi à l’hémicycle, deux principaux sujets étaient inscrits à l’ordre du jour concernant le cas Agbéyomé dans les viseurs de plusieurs chefs d’accusations.

Il s’agit de : “l’examen d’un rapport de la commission spéciale chargée d’instruire la demande de levée de l’immunité parlementaire du député Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo et l’examen d’une requête du procureur général près la cour suprême demandant la levée de l’immunité parlementaire d’Agbeyomé.

Au terme du premier ayant abouti à un vote à bulletin secret par 90 députés votants, 80 pour, 2 contre et 8 abstentions, Gabriel Agbéyomé Kodjo vient de perdre son immunité.

Cette levée de l’immunité parlementaire de l’ancien président de l’assemblée nationale togolaise fait d’Agbeyomé, un député sans immunité si non, un homme ordinaire tenu de répondre aux convocations de la justice de son pays.

Il est à noter que des chefs d’accusations sont déjà sur la table de la justice togolaise conte le candidat auto proclamé des dernières élections présidentielles pour des poursuites contre ce dernier.

La seconde procédure conduisant à un second vote des députés obtient 78 pour 11 abstentions et 1 contre, ouvrant ainsi la voie à des demarches judiciaires contre le député Agbéyomé.

Le ministre de la justice, garde des scaux Pius Agbétomé présent à la séance à remercié les députés pour avoir autoriser la justice à engager des procédures contre le candidat Agbéyomé, “au nom du gouvernement chacun fera ce qui est son travail”, a-t-il prononcé.

Nous y reviendrons.

Reporterdafrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here