Samuel Eto’o au cœur de graves accusations…

0
1644

Qu’est ce qui dresse autant Alexandre Song contre son ancien coéquipier Samuel Eto’o ? La question est actuellement sur toutes les lèvres dans les milieux du football africain où plusieurs croient en des pratiques occultes pour réussir une carrière aussi brillante que celui de la star planétaire Samuel Eto’o. Alexandre Song, accuse Samuel Eto’o d’être de ceux qui pratiquent de la magie noire pour se faire un nom dans le monde du football, tout en ôtant la force et le charisme de ses coéquipiers.

Samuel Eto’o

Alexandre Song a évidemment proféré des accusations sur le ballon d’or africain et ancien capitaine de l’équipe nationale du Cameroun. Il l’accuse d’user la magie noire, pour réduire à néant la force et le charisme de ses coéquipiers en sélection. C’est lors d’un échange publié sur YouTube il y a quelques semaines, que le milieu de terrain fait toutes ces déclarations. Sans s’arrêter, il justifie sa thèse par un événement.

L’ancien coéquipier de Samuel Eto’o se rappelle d’un événement qui a marqué tous les médias du monde. Le milieu du terrain faisait référence à une distribution de montres Rolex à tous ses coéquipiers par Eto’o en 2010, en marge de la CAN en Angola.

« Dans une cérémonie retransmise même par la télévision nationale camerounaise, Eto’o avait offert des montres dont il estimait lui-même le prix unitaire à 35.000 Euros, soit 22 millions de francs CFA », déclare Song. Il poursuit en disant, « tout le monde avait loué l’humanisme et la grande générosité de Samuel Eto’o ce jour-là. »

Une décennie plus tard, Alexandre Song et son interlocuteur affirment que cet acte de Samuel Eto’o n’était qu’une pratique de magie noire dans le but de tuer le charisme de ses partenaires. Song va plus loin et affirme qu’en réalité ces montres valent moins de 3 000 Euros.

Eto’o est accusé par son détracteur d’avoir courtisé son épouse au cours d’un appel téléphonique. Pour Song, Samuel Eto’o est un homme orgueilleux et dominateur. Un conflit qui ne dit pas vraiment son nom, s’annonce entre les anciens coéquipiers, qui ne s’appréciaient pas.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here