Togo : Impacts positifs de la gratuité des actes de naissance

0
130

Sans actes de naissance, les élèves ne peuvent pas prospérer dans leurs études. Au Cours moyen 2ème année (CM2), ce document est obligatoire pour l’obtention du Certificat d’études du premier degré (CEPD).

Illustration

Précédemment, beaucoup d’enfants ont abandonné le chemin des écoles à cause de l’absence de ce document important. Cette situation est un handicap pour le gouvernement qui lutte autant que faire se peut pour l’accès à une éducation de base pour tous.

Dans les années antérieures, outre les frais de scolarité, les élèves devaient verser une somme de 15.000 francs CFA pour passer l’examen du baccalauréat. Ce qui constituait un lourd fardeau pour les apprenants vulnérables.

Par manque de cette somme, beaucoup d’entre eux ont été recalés et n’ont pas pu passer leur examen. Aujourd’hui, tous ces élèves ainsi que leurs parents peuvent se réjouir car ils se rendront aux différents examens sans payer le moindre centime.

La Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here