Thimo : 773 jeunes ont déjà leurs propres activités génératrices de revenus à Kara

0
98
Illustration

Dans tous les pays du monde, les jeunes constituent la cheville ouvrière du développement national. Au Togo, l’Etat ne balaie pas d’un revers de main ce rôle prépondérant de la jeunesse. Au contraire, il l’intègre aux actions socioéconomiques phares en l’occurrence le programme des Travaux à haute intensité de main d’œuvre (Thimo). Celui-ci est destiné à lutter contre le désœuvrement d’au moins 14.000 jeunes en milieu rural. Déjà, près de 800 parmi eux ont mis en place leurs propres Activités génératrices de revenus (AGR) grâce à l’argent qu’ils ont perçu du programme.

Thimo a été lancé en mai 2019 pour pallier le problème de chômage et l’inactivité des jeunes en milieu rural. En février 2020, le programme a permis d’intégrer près de 6000 jeunes et femmes togolaises sur les 14.000 bénéficiaires escomptés (dont 7000 femmes). Ces jeunes perçoivent à la fin de chaque dix (10) jours, un montant de 15.000 francs CFA pour service rendu, ceci pendant quatre (04) mois. Principalement, ils interviennent dans

la construction des pistes rurales, dans l’assainissement public, dans la construction des infrastructures marchandes et non marchandes etc.

La Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here