Togo : Le gouvernement lève l’équivoque sur la “reconversion” des acteurs culturels face aux effets de la pandémie liée à la Covid-19

0
185

La crise sanitaire générée par le Coronavirus à travers le monde n’épargne aucun secteur d’activités dans les Etats. Au Togo, outre bien d’autres secteurs, le gouvernement a pris sur lui d’avoir une idée particulière aux acteurs culturels du pays toutes tendances confondues. C’est ainsi qu’une offre relative à la reconversion des artistes à été proposée aux concernés notemment dans les domaines de l’entreprnariat en attendant la fin de l’épidemie pour permettre aux artistes de retrouver la scène. Mais nombre de comentaires émanant de certains esprits laissent place à des polémiques sur le sujet. Face à cette incompréhension, l’exécutif appelle plutôt les artistes qui ne sont pas délaissés à faire le choix de la raison en ces périodes de crises généralisées qui impactent tous les secteurs dans tous les pays.

Illustration

En effet, tout est parti d’une proposition émanant du gouvernement togolais, soucieux du bien-être des artistes du pays face aux difficultés financières engendrées par la gestion de la crise du coronavirus par l’Etat à travers les mesures barrières. Il s’agit concrètement pour l’exécutif d’aider ces acteurs à joindre les deux bouts en attendant la reprise du cours normal des choses dans une période poste Covid-19.

Dans une sortie en date de ce mercredi, le gouvernement fait savoir au sujet des acteurs culturels qu’ “il a été diligenté une enquête qui a révélé les effets directs et indirects de la pandémie sur les activités culturelles et son impact sur les chiffres d’affaire des opérateurs dans le pays. Ces données ont servi de base pour des propositions de mesures d’accompagnement des entreprises, notamment, les industries culturelles et créatrices, les sites culturels et les musées. 

D’ores et déjà il est envisagé des mesures tendant à la sauvegarde des emplois et surtout à la préparation de la relance du secteur après la pandémie”. 

Aussi poursuit-il, “et à ces fins, une étude sur les possibilités de reconversion temporaire des acteurs culturels est- elle en cours et devra déboucher sur un plan de financement d’activités alternatives génératrices de revenus pour ceux-ci.

Dans ce cadre, le ministre de la culture, du tourisme et des loisirs a, par correspondance du 16 juin 2020, a demandé aux directeurs régionaux des arts et de la culture d’organiser les acteurs culturels de leurs ressorts, à toutes fins.

Cette correspondance s’est, malencontreusement, retrouvée sur des plateformes soulevant une polémique exagérément amplifiée par certains artistes”. 

Devant cet état de choses, le gouvernement par le Ministre de la culture, du tourisme et des loisirs dans une mise au point rendue publique ce mercredi précise que “La participation des artistes à l’entreprise en cours est tout à fait volontaire.

L’initiative a été hautement appréciée par ceux d’entre les artistes conscients de la nécessité d’avoir une activité alternative, la survenue de la pandémie nous enseignant qu’autant que faire se peut, il faudrait diversifier nos sources de revenus“.

Reporterdafrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here