Togo : La banque Atlantique offre une « journée Trade » à ses partenaires

0
181
Photo Mohamed Simpore DG de banque atlantique

Les premiers responsables de la banque atlantique Togo ont animé une rencontre de partage avec les principaux clients de la banque ce jeudi 19 septembre 2019 à Lomé.

C’était dans le cadre de l’édition 2019 de la traditionnelle « journée Trade » placée cette année sous le thème « financement du commerce international et couverture du risque de change », une thématique qui à toute sa raison d’être au vue des défis qui s’imposent à en croire les responsables de la banque. « Nous avons pu constater que dans toutes les opérations à l’international, nos clients épousent souvent des difficultés à assurer une fluidité dans le traitement de leurs dossiers et donc nous avons jugé nécessaire de tenir cette conférence afin de renforcer leurs capacités dans la prise en charge réelle de toutes leurs opérations à l’international», a expliqué Mohamed Simpore, Directeur Général de la banque Atlantique.

Avec la présence de plus d’une centaine de délégués venus de divers sociétés de la capitale et de l’intérieur du pays, les discussions ont permis à la banque de lever l’équivoque sur les défis de l’heure en matière de financement. « C’est une approche qui est innovante que de regrouper des clients et leur parler du financement international, leur mettre à disposition le guide du commerce extérieur. C’est pour nous un avantage concurrentiel et  cette proximité d’échanges nous permet de renforcer d’avantage le partenariat que nous avons avec nos clients », a poursuivi le DG Mohamed.

Les plus hautes autorités de la banque n’ont pas manqué de rappeler les différents produits mis au service de la clientèle dans le cadre du financement des projets de ces derniers, des produits ayant également objet de discussion au cours de la rencontre.

« Les différents produits que nous avons déployés ici sont des produits liés aux moyens de payement qui vont du transfert direct à la remise documentaire, en passant par les opérations de garantis à premières demande (la lettre de crédit), et le financement qui pourra donc permettre à ces clients de pouvoir faire face à leurs engagements notamment leur permettant de prendre en charge le déficit de trésorerie, nous avons également des crédits court et moyen termes pour des financements d’investissements, d’exploitation ou lié à l’immobilier de nos clients », a précisé le DG Mohamed

Reporterdafrique  

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here