Ghana: Coup d’État avorté, des fauteurs de troubles aux arrêts

0
388
(Photo)-Archives : Le Président Nana Akufo Addo de la République Ghana

Alors que leur pays s’apprête à organiser des élections présidentielles l’année prochaine, les plus hautes autorités de la République ghanéenne ont échappé à un putsch la semaine dernière a appris l’Agence de presses Reporterdafrique ce mardi.

Selon les informations qui nous sont parvenues, le Président ghanéen Nana Akufo Addo Premier visé par l’attaque soigneusement préparée par des éléments aux intentions obscures mais déjouée s’en est sorti indemne et se porte bien selon sa garde rapproché.

Le coup d’état au quel le pays a échappé est maîtrisé par les forces de sécurité et les commanditaires sont aux arrêts avec les armes destinées à l’opération. En amont, 14 mois de surveillance, de collectes d’informations, des preuves sur les activités des principaux suspects ont été nécessaires pour en arriver là. Précise le gouvernement ghanéen à travers son Ministre en charge de la communication.

Dans un communiqué publiquement partagé ce mardi par le gouvernement, Kojo Oppong Nkrumah, Ministre ghanéen de l’information fait savoir que l’attaque est déjouée le vendredi dernier. Selon les termes du communiqué, il y a “de nombreux  militaires avec un officier qui sont aux arrêts et mis en garde à vue pour la tentative de coup d’Etat”.

“D’après le mémoire des agences de sécurité, ils surveillent les activités d’un groupe de personnes qui prévoyaient de renverser le gouvernement depuis environ 15 mois”, dit le ministre ghanéen de l’information. Ce dernier fait savoir que, dans le complot, la présidence actuellement occupée par le Président Addo régulièrement élu à l’issue des élections présidentielles de décembre 2016 est visée.

“Ce groupe a mis en place des mesures pour se procurer des instruments lui permettant d’exécuter ses plans et a même commencé à tester certains d’entre eux. C’est pourquoi les agences de sécurité ont dû intervenir immédiatement et grâce à la synergie d’actions des éléments de CID et de la BNI,  trois personnes sont arrêtées, plusieurs armes saisies”, a poursuivi la communiqué.

Aux dernières informations,la justice est saisie et une enquête est en cours dans le buts de situer les responsabilités.

Reporterdafrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here