OMS : Renforcer le contrôle de la qualité des comptes de santé des pays

0
151
(Photo): Ouverture des travaux

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) veut optimiser le contrôle de la qualité des comptes de santé des pays pour une meilleure utilisation des ressources disponibles en matière de couverture santé universelle.

C’est à ce titre que plusieurs dizaines d’éminents spécialistes dans le domaine l’économie et le financement de la santé, venues de 11 pays africains se retrouvent à Lomé la capitale togolaise  depuis lundi dans le cadre d’un séminaire de formation portant sur le contrôle de la qualité des comptes de santé.

Les comptes de santé étant un cadre cohérent et harmonisé permettant d’évaluer les volumes de financements mobilisés dans la mise en œuvre des activités de la santé et de retracer les flux de financement des systèmes de santé pour une période donnée d’après les experts, la disponibilité de données factuelles de qualité sur le financement de la santé dans ses différentes composantes et différentes sources s’avère indispensable.

Les travaux qui ont démarré en présence des autorités sanitaires du Togo  ont cours jusqu’au 27 septembre prochain et permettront à l’OMS d’améliorer les compétences des acteurs en la matière pour l’élaboration de comptes standardisés dans leur pays respectifs répondant ainsi aux besoins stratégiques des décideurs en matière de planification des financements. « Durant ces cinq jours, vous serez amenés à revoir les incohérences, les inconsistances et les incongruences des données à travers la revue de la qualité générale des études afin d’apporter les corrections nécessaires. Ceci permettra, sans nul doute de doter vos systèmes de santé, de bases factuelles robustes pour une prise de décisions éclairée en matière de financement », s’est adressé aux participants Dr Fatoumata Binta Tidiane Diallo, Représente Résidente de l’OMS au Togo à l’ouverture des travaux.

Il est à noter que les pays prenant part à cette session de renforcement de capacités sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Guinée, la Guinée Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Reporterdafrique  

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here