Togo: Noël Koutéra Bataka se lie d’un partenariat de travail avec des médias nationaux

0
154
(Photo): Le Ministre Bataka avec l’un des partenaires lors de la signature

Le Ministère de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique s’est dans une approche innovante lié d’un partenariat de travail avec certains médias nationaux ce jeudi à Lomé.

C’était lors d’une cérémonie solennelle dirigée par le premier responsable de ce département en présence des représentants du gouvernement togolais ainsi que des délégués venus des différents médias concernés.

Pendant les 10 prochains mois, ces organes de presse vont œuvrer pour rendre plus visibles les actions du département ministériel que dirige Noël Koutéra Bataka, un département qui contribue d’une valeur pas des moindres au PIB national.

Le contrat qui vient d’être signé engage  plusieurs dizaines de médias installés sur l’ensemble du territoire togolais à savoir les médias classiques, (télévisions, radios, presse écrites) et les nouveaux médias (presses en ligne).

Selon les explications des autorités du département,  ce partenariat signé dans un esprit de collaboration dynamique, entre dans le cadre de l’axe 2 du Plan National de Développement (PND) encours d’exécution dans le pays. L’initiative, une approche innovante dans le paysage officiel togolais va contribuer à l’action gouvernementale de l’aide de l’Etat à la presse à travers notamment, le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest Togo (PPAAO Togo) et le Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA).

Par ce partenariat, indique le Ministre Baraka, le gouvernement souhaite véritablement que les médias communiquent sur l’action du ministère dans le secteur de l’agricole.

« Nous souhaitons que vous saisissiez l’opportunité de ce partenariat pour vous approcher des services techniques pour davantage comprendre ce qui se fait en termes de recherches, d’innovations, d’encadrement, de développement des infrastructures pour soutenir la production. Vous allez vous approcher des jeunes entrepreneurs, des femmes dynamiques qui essayent d’innover en développant de la production, en transformant les produits agricoles et en les mettant sur le marché », a-t-il lancé.

Reporterdafrique

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here