Togo: Facilitation des échanges commerciaux, le Comité National expose ses ambitions

0
291
Photo

Le Comité National de la Facilitation des Échanges (CNFE) était face à la presse ce jeudi 31 octobre 2109 à Lomé. Objectif, présenter les différentes étapes de leur plan d’action, dans la mise en œuvre de l’accord dit “Accord sur la Facilitation des Échanges (AFE)”, ratifié par les Etats membres de l’Organisation Mondiale du Commerce en vue d’accélérer des échanges de biens et de services dans le monde.

La simplification, la modernisation et l’harmonisation des processus d’exportation et d’importation sont devenues des questions fondamentales pour le système commercial mondial. Pour y remédier, les Etats membres de l’Organisation Mondiale du Commerce OMC, ont entrepris des négociations dont les conclusions ont abouti en 2013, à un accord sur la facilitation des échanges, ratifié par le Togo en 2015.

Devant les professionnels des médias, les membres dudit comité ont fait une lumière sur leurs différentes activités qui visent à accélérer le mouvement, la main levée et le dédouanement des marchandises, y compris celles en transit. Réaliser 50% des transactions commerciales sans papier, réduire le temps des exportations et des importations de 20%,mettre en œuvre plus de 75% des mesures de l’accord sur la facilitation des échanges, sont entre autres, les objectifs que ce comité s’est assigné pour les trois prochaines années.

Pour ce faire, une feuille de route pluriannuelle a donc été élaboré avec l’assistantce technique de la Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED). Il y va de l’avantage du Plan National de Développement, notamment dans son axe 1, qui ambitionne de faire du Togo, un hub logistique et de transit de premier ordre en Afrique de l’ouest d’içi à l’horizon 2022.

Reporterdafrique

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here