Infrastructures routières : La réhabilitation de la voie Lomé-Kpalimé engagée pour le développement

0
316
Illustration

Ces dernières années, le Togo s’est aligné derrière cette réalité qui veut que le développement socioéconomique prenne en grande partie appui sur la quantité et la qualité des infrastructures routières. Les pouvoirs publics en ont fait leur cheval de bataille. Entre autres réalisations, d’importants travaux de réhabilitation et de renforcement de la route nationale N°5 (Lomé-Kpalimé) vont démarrer dans la première quinzaine du mois d’avril 2020. L’ouvrage va consister à la réalisation de bassins de rétention d’eau de Todman, Ségbé, Adidogomé, des localités du sud-ouest de Lomé.

Il est question de la construction et la mise en 2×3 voies du tronçon Todman-Zanguera (sud-ouest de Lomé) long de 15 kilomètres. Mais pas que ! On annonce également l’aménagement en 2×2 voies du tronçon Zanguera-Noepé (08 kilomètres) ainsi que la réalisation d’une chaussée de 02 voies entre Noépé et Kpalimé, soit sur une distance de 91 kilomètres ainsi que la construction des bassins de rétention d’eau à Todman, Ségbé et Adidogomé. Le projet est financé à hauteur de 20 milliards de francs CFA par l’Etat togolais à travers le Fonds routier (FR).

La Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here