Togo : Bavures policières pendant le couvre-feu, l’exécutif veut situer les responsabilités

0
250

Le gouvernement togolais se dresse contre les présumées bavures policières enregistrées dans le cadre de l’application du couvre-feu en vigueur dans le pays depuis la mis en œuvre de l’état d’urgence sanitaire décrété contre la pandémie liée au Coronavirus.

Illustration

En effet, des victimes battues à morts ont été découverts ces derniers jours dans certains quartiers de Lomé en plein couvre-feu. Une situation qui soulève des inquiétudes parmis les populations avec parfois de vives réactions de révolte notamment dans le quartier d’Adakpamé.

Dans un communiqué en date du lundi 27 avril 2020, l’exécutif togolais annonce l’ouverture d’une enquête en vue de clarifier les circonstance de ces actes de tueries attribués aux force anti-pandémie.

“Depuis quelques temps nous avons enregistré des incidents malheureux et graves. Fermement attaché au respect scrupuleux des droits de l’homme malgré la période d’exception, le Gouvernement déplore de tels actes commis au mépris des règles et consignes insistant sur le respect de la loi et des normes régissant le maintien d’ordre”, lit-on à travers la note.

“Ainsi, le Ministre de la Justice a été instruit à l’effet de faire diligenter les enquêtes et procédures requises afin d’élucider de manière complète et indépendante les circonstances de tous les faits invoqués et faire établir les responsabilités conformément aux lois en vigueur”. 

Aussi, l’état togolais par la même occasion a procèdé au changement à la tête du commandement de la force anti-pandémie composée de 5000 hommes.

“Par ailleurs, en attendant les conclusions des enquêtes diligentées, il a été procédé ce lundi 27 avril 2020 au changement du commandement de la force anti-pandémie”. 

Dieudonné Messan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here