Togo : La zone franche, une faîtière d’emplois pour les jeunes

0
235

Avec plus de trente (30) ans d’existence, la zone franche du Togo a réussi à s’imposer au fil du temps grâce aux avantages qu’elle offre aux entreprises adhérentes. Ces dernières disposent d’un statut privilégié, des avantages douanières et fiscales qui séduisent des opérateurs venus d’Asie, d’Afrique et d’Europe qui profitent de la position privilégiée de Lomé dans la sous-région. Ces différentes entreprises participent au développement de l’économie nationale, génèrent des milliers d’emplois, contribuent sans doute à réduire le chômage et à rendre autonomes les citoyens.

Illustration

Le Togo a rendu opérationnelle l’Agence nationale de la promotion des investissements et de la zone franche (Api-ZF) par un décret en Conseil des ministres en août 2016. Cette décision est intervenue pour booster les investissements nationaux et internationaux dans les secteurs d’activités, ce qui permet de créer des emplois et des richesses pour les populations.

Il y a dix (10) ans, la zone franche employait plus de 8000 Togolais. Aujourd’hui, le nombre d’employés s’est accru avec l’adhésion de plusieurs autres entreprises. On y retrouve des sociétés de peinture, de cosmétiques, de pêche ou encore des entreprises qui évoluent dans le domaine électronique, de l’automobile, etc. Les investissements consacrés par ces sociétés sont estimés à plus de 76 milliards de francs CFA.
La Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here