Côte d’Ivoire: 1er meeting FPI-PDCI, Alassane Ouattara très ébranlé

0
262
(Photo)

Les ivoiriens peuvent se réjouir de la dernière rencontre entre leurs deux anciens présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié à Bruxelles en Belgique pour une éventuelle union de leur partis respectifs face au pouvoir d’Alassane Ouattara en 2020.

C’est chose faite, les deux plus vieux entités politiques ivoiriennes à savoir le Front Patriotique Ivoirien (FPI) de Laurent et le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de Bédié, deux anciens présidents ont tenu un premier meeting à Treichville.

C’était le samedi 14 septembre 2019 que ces deux partis ont animé ce méga meeting conjoint à Abidjan en présence de plusieurs milliers d’ivoiriens acquis à la cause de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire. Un message fort au dirigeants actuels Ouattara et son parti RHDP à 14 mois de la présidentielle de novembre 2020.

Cette toute première sortie conjointe des deux partis autre fois opposés était placée sous le thème “la réconciliation nationale” et vise notamment la reconquête du pouvoir pour faire échèque l’actuel Président Alassane Ouattara dans son démesurée ambition de briguer un troisième mandat faisant entorse à la démocratie déjà agonisante du pays.

Ils étaient plus de 7000 ivoiriens, militants et sympathisants des deux forces réunies pour la cause nationale, mobilisées au parc des sports de Treichville dans une ambiance électrique faite d’émotion et de détermination.

Ceci  est un premier teste grandeur nature  plein de messages et un grand succès pour ces deux grands partis de l’opposition ivoirienne qui entendent mobiliser davantage lors des prochaines sorties en vue. Que ce soit dans les tribunes ou sur la pelouse,  tout était occupé et plein comme un œuf frais malgré une forte présence des forces de l’ordre déployées à l’occasion pour dissuader les ivoiriens.

Une première dans l’histoire de la Côte-d’Ivoire de voir ce mélange de couleurs bleues et blanches du FPI et du PDCI pour une manifestation publique.

aussi faut-il le souligner, si les patrons historiques des deux partis, figures emblématiques de l’histoire de la Côte d’Ivoire longtemps meurtrie par la guerre et la division n’y étaient pas présents, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo pour être plus précis, on notait par contre la présence  des principaux grands noms des  deux partis de l’opposition à savoir: le numéro 2 du PDCI Maurice Kakou Guikahué, le secrétaire général du FPI Assoa Adou, de l’ex-première dame, Simone Gbagbo qui s’est fait discrète lors du meeting ainsi que les représentants des partis proches de l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, en déplacement depuis plusieurs mois à l’étranger.

Cette première sortie coalisée des deux partis et la grande mobilisation enregistrée au cours de ce meeting, est un signal très fort à Alassane Ouattara et le RHDP qui doivent d’ores-et-déjà avoir l’insomnie face à cette machine qui se met progressivement en place pour 2020.

A en croire les organisateurs, ce meeting n’est qu’un premier teste pour réchauffer la machine commune. Ils appellent leurs militants à une grande mobilisation massive pour leur prochain rendez-vous au stade Félix Houphouët-Boigny et ses 35 000 places.

Reporterdafrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here