Togo: Le 1er congrès des avocats de l’espace UEMOA clôturé et Me Dogbeavou prend fonction à la tête du Barreau de Lomé

0
187
Me Dogbeavou à sa prise de fonction

Le barreau de Lomé et les avocats de l’espace UEMOA, ont clôturé leur premier congrès vendredi à Lomé.

La rencontre débutée depuis le 30 septembre dernier avait pour thème  «  Intégrer le droit » et enregistrait également la présence de plusieurs autres avocats venus du continent européen. L’évènement a aussi connu la rentrée solennelle du barreau du Togo et a été essentiellement marquée  à l’apothéose par la passation de charges de Me Sédjro Koffi Dogbeavou, élu le 11 septembre  dernier à la tête de l’ordre des avocats du Togo pour un mandat de trois ans.

L’avocat à la Cour depuis plus d’une trentaine d’années, élu par ses pairs Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Togo en succession à Me Rustico Lawson-Banku en poste depuis 2014 s’est engagé avec ses 12 conseillers à affronter les difficultés que connaît le métier d’avocat dans l’espace UEMOA en général et au Togo en particulier.

Ces difficultés selon le nouveau bâtonnier de Lomé s’observent non seulement au niveau de la langue de travail mais également au niveau de la percée des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Et Pour impacter ces défis, l’homme entend miser sur les plus hautes valeurs éthiques et déontologiques à l’égard tous les membres, ajoutée à une bonne formation de tous les avocats.

Il s’agira de veiller au respect des obligations, lois, traditions et usages ainsi qu’à l’indépendance de la profession. L’avocat, selon lui, par vocation  est appelé à conseiller et à défendre, doit demeurer libre et indépendant, capable d’édifier par l’exemple, le respect scrupuleux des textes en vigueur.

Aussi ajoute t-il, des enseignements adaptés à la pratique de l’Anglais et les technologies de l’information et de la communication vont être intégrés aux programmes de formation.

Me Dogbeavou  s’engage  aussi à donner au Barreau d’autres moyens qui protègent ses membres, à assurer leur  visibilité et à leur offrir des moments de convivialité.« Je m’engage à compléter pour ce faire, les protections sociales dont bénéficient déjà la corporation. Après, l’assurance individuelle accidents et l’assurance maladie pour tous, je porterai les projets d’assurance retraite et de responsabilité civile, dont les études sont en cours avec le courtier », a partagé le Bâtonnier de l’Ordre, a-il souligné.

Reporterdafrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here