Togo : Ces projets qui boostent la couverture en électricité

0
335

Les efforts pour l’électrification du Togo se multiplient et les ménages du  pays connaissent de jours en jours au taux de couverture progressif à travers des projets mise en œuvre par le gouvernement.

Illustration

En 2016, le taux de desserte électrique au Togo était en moyenne de 35% avec une disparité remarquable dans les zones rurales et semi-urbaines due aux coûts d’installation du compteur qui peuvent aller jusqu’à 120.000 francs CFA en fonction des localités. Pour corriger cette anomalie, l’Etat a mis en place un tarif social de l’énergie et a, dans la foulée, initié le projet Cizo pour rendre accessible l’électricité à plus de 300.000 foyers d’ici 2022. Puis en septembre 2019, la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET) a digitalisé la demande de raccordement Moyenne tension (MT) avec la mise en place d’une plateforme numérique orientée vers les clients.

Cette digitalisation a rendu souples les démarches en ce sens qu’elle permet aux opérateurs économiques de gagner du temps, d’éviter les tracas administratifs et tout déplacement avant d’introduire leur demande de raccordement. Aussi, les Projets d’extension du réseau électrique de Lomé (Perel), de Réformes et d’investissement dans le secteur de l’énergie au Togo (Riset), l’inauguration d’un nouveau réseau de raccordement de deux cents (200) habitations et l’’installation de soixante (60) lampadaires à Abobo (localité située à plus de 35km de Lomé) pour un coût global de 120 millions de francs CFA, ont contribué à cette hausse du taux d’électrification.

Grâce à ces résultats et d’autres projets en cours d’exécution, le Togo compte atteindre un taux d’électrification de 50% en 2020 et 90% en 2030. En 2005, moins d’un quart de la population seulement avait accès à l’énergie électrique.

Reporterdafrique         

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here