Projets d’Electrification au Togo : Les villages de Vo-Asso et Zooti, désormais hors des ténèbres

0
274

Le gouvernement togolais est résolument engagé à en finir avec les difficultés liées à l’électricité dans les milieux ruraux relativement à son plan national de développement en cours d’exécution depuis quelques mois.

Illustration

 

L’enjeu est tout autant pragmatique que l’objectif poursuivi dans cette dynamique engagée pour l’émergence du pays à l’horizon 2030.

L’électrification à 100% et l’émergence vont de pair dans cette marche inclusive colportée par des projets ambitieux d’envergure nationale.

Selon l’Organisation des Nations unies, l’accès à l’électricité demeure de nos jours une problématique majeure dans les pays africains. Un défi donc à relever par les gouvernements. Des statistiques indiquent que seules 620 millions de personnes, soit un Africain sur deux, ont accès à l’électricité. Une situation qui pourrait paradoxalement s’avérer avantageuse. En tout cas, l’électricité est en effet un produit rare en Afrique.

Et pour preuve, 57,2 % de la population de l’Afrique subsaharienne n’avait pas accès à l’électricité en 2016. Des chiffres avancés par la Banque africaine de développement, donnent entre 60 et 90 milliards de dollars qui seraient nécessaires pour atteindre 100 % d’électrification en zone urbaine et 95 % en zone rurale à l’horizon 2025.

Le sujet reste toute une préoccupation quotidienne pour le gouvernement togolais qui s’active de jour en jour à parvenir à une électrification pour tous et à moindre coût . Ainsi faut-il le souligner, de 18% en 2005, le taux d’électrification est passé à 48% en 2019.

L’obtention de ces résultats satisfaisants n’est pas un fait es nihilo, il est le fruit de la mise en œuvre de plusieurs projets initiés par le pouvoir public.

Nous pouvons citer en exemple l’électrification des localités Vo-Asso et Zooti qui n’en est qu’un parmi tant d’autres. En effet, le projet d’électrification des zones rurales est devenu une réalité dans les localités Vo-Asso et Zooti dans la préfecture du Vo. Précisément, Vo-Asso a bénéficié de la construction de 4,4 kilomètres de Moyenne tension (MT), O6 kilomètres de Basse tension (BT) et un poste de transformation. Aussi, cinquante-quatre (54) lampadaires sont installés dans la zone, tout cela pour un coût total global de cent trente et un (131) millions de francs CFA.

A Zooti, les travaux ont coûté près de cent cinquante-quatre (154) millions de francs CFA. 7,5 kilomètres de Moyenne tension ont été construites dans la zone ; 3,6 kilomètres de Basse tension ont été installées ainsi qu’un poste de transformation. En outre, cinquante-trois (53) lampadaires ont été installés.

Ce projet reflète la volonté du gouvernement à œuvrer pour le développement du secteur des énergies et les autres secteurs porteurs de croissance sur toute l’étendue du territoire national, ont expliqué les officiels togolais.

Aujourd’hui, les statistiques révèlent que près de trois cent (300) localités du pays sont électrifiées grâce à la mise en œuvre de la stratégie nationale d’électrification lancée par le gouvernement.

Reporterdafrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here