ODD : Le taux de déserte en eau potable en progression au Togo

0
88
Illustration

Le monde est confronté à des difficultés liées par exemple à l’accès à l’eau potable, aux infrastructures socioéconomiques, au logement, etc. Pour relever ces défis, les Nations unies ont mis en place des programmes dans beaucoup de pays. Tout d’abord, il y a eu les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Ensuite, les Objectifs de développement durable (ODD) lancés en 2015 et qui courent jusqu’en 2030. Ils sont au nombre de dix-sept (17). Leur mise en œuvre au Togo connait un franc succès. Sur les dix-sept (17) ODD, les résultats de six (06) ont été nettement perceptibles entre 2015 et 2017. 

Les ODD couvrent l’ensemble des enjeux de développement qui sont liés au climat, à la biodiversité, à l’énergie, à l’eau, à la pauvreté etc. Le Togo a percé dans la mise en œuvre des objectifs 06 ; 07 ; 11 ; 12 ; 15 et 17. L’ODD 06 vise à garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et à assurer une gestion durable des ressources en eau. Il a permis de réhabiliter 2491 anciens forages équipés de pompes à motricité humaine et d’en construire 906. En matière de préservation des ressources en eau, on peut citer l’installation d’instruments de mesures à travers la gestion intégrée des ressources en eau ; la mise en place des bassins de la Volta et du Mono dans le cadre de la coopération pour la gestion des eaux transfrontalières. En matière d’assainissement, il y a l’aménagement du quatrième lac qui a contribué à embellir les quartiers environnants. Toutes ces réalisations ont permis de porter le taux de desserte en eau potable de 50% en 2015 à 52% en 2017.

La Rédaction 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here