Aide au développement : La BAD redynamise son portefeuille au Togo en soutien au PND

0
296
Photo: Georges Bohoussou, Responsable Pays Pi BAD à l’ouverture des travaux

Le Groupe de la Banque Africaine de Développement au Togo (BAD) a procédé jeudi à Lomé à sa revue de performance relativement à son portefeuille dédié au Togo pour son développement.

Le traditionnel rendez-vous a vu la présence des premières autorités togolaises en charge du département de l’économie et des finances, des partenaires, des délégués venus d’organisations et associations porteuses de projets.

D’après les plus hauts responsables de la BAD, le portefeuille actif de la BAD au Togo en ce mois de mai 2019 est constitué de 15 projets d’un âge moyen de 3,6 ans pour un montant total d’engagement net de 244 milliards de francs CFA avec un taux de décaissement de plus de 59%. Parmi ces projets, on distingue 11 qui sont nationaux dont 1 du secteur privé et 4 autres qui sont des projets régionaux représentant respectivement 38% et 62% des engagements globaux.

Dans un contexte natal de mise en œuvre de différents agendas de développement, notamment les Objectifs de Développement Durable (ODD), l’agenda 2063 de l’Union  Africaine ainsi que le Plan National de Développement (PND) 2018-2022, les portefeuilles de la BAD connaissent du succès dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des populations au Togo, dit-on. Un motif qui encourage la banque spécialisée dans l’accompagnement au développement des pays à renforcer son engagement aux côtés des dirigeants togolais dans leurs efforts de développement.

“Le Groupe de la BAD réaffirme son engagement à continuer d’accompagner toute initiative du gouvernement visant à améliorer durablement les conditions de vie des populations. Par ailleurs, la stratégie décennale 2013-2022 de la BAD, de laquelle découle sa stratégie d’intervention au Togo s’aligne parfaitement avec le PND 2018-2022, ce qui constitue un facteur de réussite de nos projets”, a partagé Georges Bohoussou, Responsable Pays Pi-BAD.

Toutefois, des défis restent à relever selon la BAD. “Quelques projets rencontrent malheureusement des difficultés de nature et de sources diverses au cours de leur exécution”, a poursuivi le Responsable Pays Pi Georges.

La dynamique de cette revue se positionne donc selon les tenants, pour un exercice d’identification et d’analyse des forces et faiblesses du portefeuille en cours d’exécution au Togo. Ce rendez-vous constitue pour tous les acteurs de développement une opportunité de prendre connaissance des forces et faiblesses, ainsi que des défis dans l’exécution des projets et de prendre des mesures adéquates visant à rendre plus efficace la réalisation des projets et son corolaire d’absorption des ressources”, a conclu le Responsable Pays Pi Georges.

Reporterdafrique                                          

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here