La BAD lance la 2ème édition de l’AIF et appelle à la soumission de projets à fort impact social

0
425
Photo: Georges Bohoussou, Responsable Pays Pi Bureau de la BAD au Togo

Après la première édition qui a tenu toutes ses promesses en 2018 dans ville de Johannesburg en Afrique du Sud, la deuxième édition du Forum pour l’Investissement en Afrique (AIF) a été lancée vendredi 31 mai 2019 à Lomé la capitale togolaise par les premières autorités de la Banque Africaine de Développement, institution porteuse de l’initiative.

C’était lors d’une réunion d’information animée par la BAD en présence des responsables de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), des représentants du gouvernement togolais, des dirigeants de sociétés, des porteurs de projets ainsi que des professionnels de médias.

L’évènement qui se veut un cadre multipartite et multidisciplinaire axé sur le financement du développement du continent africain entend réunir pour la deuxième fois plusieurs États africains  autour des porteurs de projets et d’investisseurs internationaux du 11 au 13 novembre prochain dans la même ville de Johannesburg.

“L’AIF va présenter des projets solvables, attirer des financements et offrir des plateformes pour les investissements dans toute une série de pays africains. Il constitue désormais un forum unique que pourront utiliser les investisseurs internationaux désireux de se lancer dans des affaires à fort impact social et cherchant à effectuer des opérations bancaires et à engager des fonds sur le continent. Il permettra aussi aux investisseurs de prendre connaissance des projets à venir dans les secteurs publics et privés à travers tout le continent”, a expliqué Georges Bohoussou, Responsable Pays par intérim du Bureau de la BAD au Togo.

La course pour la soumission de projets bancables venait ainsi d’être lancée à l’endroit des porteurs de projets dans un contexte national où le Togo se retrouve dans la dynamique de mise en œuvre de son PND 2018-2022 qui nécessite un important investissement privé.

Les projets qui peuvent être soumis jusqu’au 30 juin prochain au bureau de la BAD à Lomé pour transmission au Secrétariat de l’AIF en vue du Roadshwo de l’Afrique de l’Ouest qui aura lieu dans les locaux de la BAD le 11 juillet 2019 à Abidjan en Côte d’Ivoire sont appelés à couvrir les principaux secteurs suivant: L’agriculture et l’agro-industrie, l’énergie et l’électricité, les services financiers, les infrastructures et les transports,la santé, l’hôtellerie et le tourisme, l’industrie et le commerce, les TIC et les télécommunications, les services publics, l’aménagement urbain ainsi que l’immobilier.

Le Roadshwo du 11 juillet à Abidjan va entamer la phase d’évaluation et de sélection des projets susceptibles d’être sélectionnés pour la grande réunion des 11 et 13 novembre 2019 à Johannesburg

Les critères de sélection des transactions dans le cadre de l’AIF comprennent deux principaux processus d’évaluations qui partent des exigences de base du projet (type du projet, le pays de domiciliation, la taille du projet, viabilité financière et économique, harmonisation avec les priorités stratégiques et nationales de développement), à l’évaluation des résultats en matière de développement et de l’état d’avancement des projets (impacts transformateurs, état de préparation, environnement positif et social, historique d’investissement et équipe de direction).  “il faut donc des projets innovants, transformateurs à fort impact social et bancables dont la taille minimale varie entre 30 et 100 millions de dollars américains selon les groupes de pays visés” , a précisé le Responsable pays Pi Georges.

Rappelons que la première édition qui s’était déroulée du 7 au 9 novembre 2018 à Johannesburg avait déjà enregistré plus de 1943 participants venus de 87 pays dont 46 africains avec la présence de 8 chefs d’État et de gouvernements a généré des intentions d’investissements dans 49 projets pour une valeur de  de 38,7 milliards de dollars américain.

Site de l’AIF:

https://platform.africainvestmentforum.com

Reporterdafrique

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here