OHADA : Des spécialistes parlent “droit des affaires” à Lomé

0
547

« Le capital-investissement, le financement des entreprises en droits OHADA », c’est le thème autour du quel se déroule une rencontre qui s‘est ouverte ce jeudi à Lomé en présence des autorités gouvernementales et des acteurs du secteur privé togolais.

Boris Toble, avocat au barreau de Paris au micro

La rencontre qui se tient à l’initiative conjointe d’African Capital Investment Promotion, de la société civile professionnelle d’avocats TOBLE et associés et de la Chambre du commerce et d’industrie du Togo (CCIT),  réunit les spécialistes du droit des affaires.

Ce séminaire de deux jours enregistre la présence de participants  venus de la République du  Bénin, de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, de la France et du Luxembourg avec des jeunes responsables de PME/PMI et porteurs de projets et vise à mettre en exergue le cadre juridique du droit OHADA en faveurs des investisseurs.

« Cette conférence offre l’opportunité de relever l’importance d’un encadrement juridique des opérations économiques en conformité avec l’un des objectifs de l’OHADA qui est de faciliter l’accès au financement tout en garantissant la sécurité juridique dans les affaires », a partagé Rémy Moèvi, 1er Vice-président de la (CCIT).

« Nous voulons explique en quoi le droit OHADA constitue un cadre juridique adapté pour les investissements et l’avantage c’est de dire aux participants qu’ils peuvent se faire financer d’une autre manière que par les banque et donc et avoir moins recours aux contraintes de garantis », a expliqué Me Boris Toble, avocat au barreau de Paris

Reporterdafrique

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here