Togo : Égalité de genres, l’ONG CAFE mise sur le leadership de la jeune femme

0
290

« Aujourd’hui, nous assistons à l’échelle internationale à une dynamique visant une plus large participation des femmes à la sphère de prise de décisions qui constitue désormais un critère de référence du niveau de démocratie d’une société… Ces dernières représentent plus de la moitié de la population togolaise (51%) mais elles sont toujours sous représentées aussi bien au sein des assemblées élues, dans l’administration publique que dans le secteur privé », Ce sont là des mots de Sonia Dossèh Mokpokpo, Directrice exécutive de l’ONG Cercle d’Aide Femme-Enfant (CAFE).

Photo d’ensemble avec les participantes

C’était vendredi 03 juillet 2020 à Lomé à l’ouverture d’un séminaire de formation consacré au renforcement des capacités des jeunes femmes et filles pour le leadership et le plaidoyer en présence des représentants du gouvernement togolais. A en croire La Directrice Sonia, ce rendez- vous de donner et de recevoir intervient dans le cadre du lancement du projet de « Promotion et Renforcement du Leadership et droits politiques des jeunes femmes au Togo ».

La rencontre qui se tient sur deux jours pour prendre fin ce samedi 04 juillet, réuni plusieurs dizaines de jeunes femmes et filles leaders venus de divers associations, ONG, services et de bien d’autres structures. « Droits humains et libertés fondamentales de la femme, le leadership féminin, un enjeu de la gouvernance locale, les techniques de prise de parole en public » et bien d’autres thématiques sont les modules qui retiennent l’attention des participantes.

L’idée selon les initiateurs est de parvenir au renforcement des capacités de 150 jeunes femmes et filles en leadership et plaidoyer dans les cinq régions du Togo pour une participation efficace à la gouvernance et au développement. « Cette formation vient à point nommé dans la mesure où elle contribuera à l’atteinte de l’équité, l’égalité genre inscrits au cœur du Plan National de Développement (PND) et des objectifs de développement au point 5 », a expliqué Sonia Dossèh Mokpoko.

La même formation est prévue à Kara au Nord du pays les prochains jours dans le cadre du même projet.

Reporterdafrique

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here