5ème revue du FMI, “le Togo bien au point sur la voie du progrès économique” selon une mission

0
134
(Photo): Ivohasina Fizara avec le Ministre Sani Yaya de l’économie

Une mission du Fonds Monétaire International (FMI) ayant résidé au Togo du 28 août au 10 septembre dans le cadre de la 5ème revue périodique a rendu son rapport mardi 10 septembre 2019 à Lomé.

Au claire du rapport publié en présence des représentants du gouvernement togolais notamment ceux en charge de l’économie et des finances, des partenaires ainsi que de la presse, la mission conduite par Ivohasina Fizara Razafimahefa relève après des discussions avec le gouvernement qu’après une forte décélération en 2017 dû aux tensions sociopolitiques, l’activité économique a repris en 2918 et cette reprise s’est poursuivie au premier semestre de 2019. La croissance économique devrait s’accélérer légèrement passant de 4,9% en 2018 à 5,3% en 2019.

Le rapport indique par ailleurs que si les politiques actuelles sont maintenues au second semestre de 2019, le Togo respectera pour la troisième année consécutive le critère de convergence relatif au déficit budgétaire de 3% du PIB fixé par l’UEMOA. Le cadrage budgétaire pour 2020 vise un déficit budgétaire de 2% du PIB. Les efforts d’assainissement ont permis de réduire la dette publique, la poursuite de ces efforts contribuera à réduire les facteurs de vulnérabilité liés à la dette.

Les réformes structurelles budgétaires progressent. Les réformes de la politique fiscale et de l’administration des recette visent à renforcer les recettes permanentes. Les autorités sont déterminées à mettre en œuvre des mesures fondées sur les recommandations issues d’un diagnostic de l’administration des recettes effectuées récemment.

L’Office togolais des recettes se propose de renforcer le cadre de conformité volontaire, la dématérialisation des procédures douanières sera accélérée, les déclarations et les paiements en ligne seront facilités, et les services aux contribuables seront améliorés. Des dispositions seront prises pour remplir les conditions préalables pour une transition harmonieuse vers l’instauration du budget-programme et élargir le champ unique du trésor.

A en croire la mission, cette observation dite satisfaisante de la situation économique du Togo sera sur la table du conseil d’administration du FMI pour être examinée en octobre prochain.

Reporterdafrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here