Togo : Électricité pour tous, Dr klassou pose la première pierre de “Kékéli” à Gbétsogbé

0
316
Photo: Le Premier Ministre Klassou posant la première pierre

Le gouvernement togolais conduit par le Premier Ministre Dr Komi Sélom Klassou a lancé mercredi 12 juin 2019 à Lomé les travaux de construction d’une nouvelle centrale thermique tri-fuel.

L’ouvrage baptisé “kékéli efficient power”, en cours d’implantation précisément à Gbétsogbé (zone portuaire) dans le Canton de Baguida sera d’une capacité de production de 65MW d’énergie électrique à base de gaz et portera ainsi à 193 MW (50%) la capacité de production d’énergie électrique au plan national face à une demande de 200MW.

D’après les premiers responsables d’Eranove, une structure française en charge de la gestion de la technologie mise en œuvre dans l’exécution des travaux, environ 250 milles ménages togolais pourront bénéficier des services de cette nouvelle unité énergétique en terme production d’énergie électrique. ” Cette central va permettre de renforcer la capacité de production de l’Énergie au Togo. Kékéli illustre parfaitement le modèle qu’ Eranove souhaite pour répondre au défi de l’accès à l’électricité en Afrique et ce, avec une technologie de haut niveau et durable”, a martelé Touré-Tia Mansour, DG d’Eranove.

Pour le gouvernement togolais, ce lancement qui intervient la vieille du Forum Togo-Union Européenne, répons à la volonté des premières autorités du pays à parvenir à “l’électricité pour tous” avec 100% de couverture des ménages et industries à l’horizon 2030 conformément aux ambitions du PND dans le respect des normes environnementales. ” … dans la droite ligne du PND, la construction de cette centrale thermique est une réalisation qui va respecter les normes environnementales  luttant ainsi contre les effets de serres et les effets néfastes aux changements climatiques”, a fait observer Dèdèriwè Ably-Didamon, Ministre de Mines et de l’Énergie.

Notons que le coût global de ce projet est de 115 millions d’euros soit 64 milliards de Francs CFA   avec un délais d’exécution des travaux de 22 mois.

Dieudonné Messan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here