Débat d’Orientation Budgétaire, les parlementaires togolais aux pas de l’UEMOA

0
223
Photo, ouverture des travaux

Les députés togolais de la sixième législature se préparent pour leur premier exercice d’examen du budget de l’État.

Soutenus par la banque mondiale et l’Union européenne, les parlementaires togolais ont entamé jeudi 11 juillet 2019, une session de formation relativement à l’orientation budgétaire conformément aux exigences du nouveau cadre harmonisé des finances publiques au sein des États membres de l’Union Économique Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

Ces travaux qui ont cours au siège de l’hémicycle jusqu’au 13 juillet prochain à Lomé ont été ouverts par la première autorité de cette Institution du pays en présence des députés, des  premiers responsables de la banque mondiale au Togo, des représentations diplomatiques ainsi que des partenaires en développement de l’État togolais.

“La banque mondiale salue l’initiative de cette formation et se réjouit de ce qu’elle permettra aux députés de s’inscrire dans le plan de réforme du Togo et se doter des outils et compétences nécessaires pour la préparation de projet de loi de finance en examinant les choix stratégiques du gouvernement…La banque mondiale est engagée aux côtes des autorités togolaises pour appuyer la mise en œuvre de leur plan de réforme qui vise entre autres, à bâtir, les fondements d’un cadre macro-économique stable, renforcer la gouvernance économique et améliorer l’environnement des affaires. Ceci dans le but d’enclencher une croissance forte et inclusive, génératrice de bien-être social comme l’indique les grandes orientations du PND 2018-2022”, a indiqué Hawa Cissé Wagué, Représente Résidente de la banque mondiale au Togo.

“Pendant les trois jours de formation, les participants vont cerner les généralités du document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) et du document de programmation pluriannuelle des dépenses (DPPD), acquérir les outils d’analyse desdits documents et améliorer leurs connaissances sur les principes du Débat d’orientation Budgétaire (DOB), a expliqué Yawa Tchégan Dzigbodi, Présidente de l’Assemblée nationale.

La mission assignée à une telle initiative est donc à terme, de permettre à la représentation nationale de pouvoir porter un regard critique sur les choix budgétaires du gouvernement en d’une meilleure gouvernance économique.

“Le DOB nous permet d’exprimer nos observations sur les choix budgétaires du gouvernement et mérite en notre entendement d’être considéré à juste titre comme un moyen de renforcement de la démocratie participative et un cadre privilégié de concertations entre le gouvernement et le parlement sur les priorités nationales et évolutions de la situation financière de l’État en amont du vote du projet de loi de finance initiale”, a ajouté la Présidente Tchégan.

Reporterdafrique                                                  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here