Togo : Le HCRRUN relance l’indemnisation des victimes non-vulnérables de 2005 dès ce lundi

0
279
Photo: Archives Awa Nana, Présidente du HCRRUN

Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale HCRRUN poursuit ses opérations d’indemnisations sur l’ensemble du territoire togolais.

Selon un communiqué signé de sa Présidente Awa Nana en date du 18 juillet, communiqué parvenu à la Rédaction de Reporterdafrique ce samedi 20 juillet, l’institution en charge de la réconciliation nationale au Togo annonce une opération d’indemnisation des victimes non vulnérables retardataires de 2005 dans trois principales régions du pays à savoir les plateaux, la centrale et la Kara à partir de ce lundi 22 et ce jusqu’au 10 août prochain.

Ainsi, selon le programme ci-après, les équipes de cette institution de la République seront du 22 juillet 2019 au 10 août prochain aux affaires sociales d’Atakpamé pour les victimes des préfectures de l’Ogou, Wawa, Anié, Haho, Amou, Akébou, Blita, Est-Mono et Moyen- Mono.

Entre le 22 juillet et le 27 juillet 2019, les mêmes délégations seront aux affaires sociales de Kara pour recevoir les victimes des préfectures de l’Oti, Kozah, Denkpen, Kéran, Binah, Doufelgou, Bassar et Assoli.

Toujours d’après le même calendrier, ces opérations auront lieu du 29 juillet au 3 août prochain à l’hôtel central de Sokodé pour le compte des victimes des préfectures de Tchaoudjo et de Tchamba.

Les préfectures de Sotouboua et de Blita viennent clôturer cette liste de l’opération du 5 au 10 août 2019 dans les locaux de la préfecture de Sotouboua.

Le HCRRUN passe par le même communiqué et signale que la liste des victimes concernées est publiée sur son site web www.hcrrun-tg.org, ainsi que dans le quotidien national Togo presse et affichée dans les bureaux des préfectures et mairies des localités concernées.

Le HCRRUN dit prier les victimes dont les noms ne sont pas encore publiés de ne pas se rendre sur les lieux des indemnisations et apprécie leur patience à attendre leur tour le moment venu.

La Rédaction   

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here